L’Hypnose pour l’arrêt du tabac et sevrage tabagique

 

Il existe, de nos jours, un panel divers et varié de différentes méthodes proposant de vous aider à vous libérer de la cigarette. Parmi toutes ces méthodes aux taux de réussite variables, on trouve les organisationstelles que Tabac info service, les tabacologues, les substituts nicotiniques, l’acupuncture et certains se servent même de la cigarette électronique pour initier un détachement progressif. Depuis quelques années, l’hypnose Ericksonienne et la programmation neurolinguistique sont reconnues comme particulièrement efficaces pour la libération des phobies, la gestion du stress, la gestion du poids et également la prise en charge des addictions et donc l’arrêt du tabac. (voir article sur les addictions).

L’hypnothérapie du tabagisme

Commençons par expliquer que l’addiction au tabac est un trouble du comportement et non pas un trouble de l’identité. Plus précisément, une personne qui a une consommation de tabac régulière se qualifie souvent de « fumeuse ». En se qualifiant ainsi, de façon inconsciente, elle confond son comportement, fumer, avec son identité qui n’est pas « être fumeuse ». Nous ne sommes pas ce que nous faisons. Ce détail peut paraître insignifiant, mais il est loin de l’être puisqu’inconsciemment, il renforce la dépendance au tabac. Comme pour les troubles du comportement alimentaire, un autre aspect important est la motivation qui conduit le sujet à vouloir arrêter de fumer. Si beaucoup pensent au côté médical, poumons encrassés ou démarche périnatale, d’autres abordent également le problème financier de cette addiction. Malheureusement, les efforts et les difficultés de libération des méthodes plus conventionnelles comme les gommes ou les patchs peuvent parfois inhiber leur motivation. La facilité d’arrêt du tabac par l’hypnose reste un critère essentiel du choix de la méthode. Mais contrairement à ce que l’hypnose de spectacle peut vous laisser croire, il ne faut pas être passif dans le processus de sevrage pour optimiser les chances de réussite. Ainsi, il est important que le sujet s’engage pleinement dans son processus de libération, par des actions conscientes complémentaires, appelées prescription de tâches, pour créer de nouveaux apprentissages anti-tabac et limiter les risques de rechute.

 L’un des plus gros blocages concernant l’arrêt de la cigarette est l’adoption de croyances (fausses) telles que la prise de poids relative à l’arrêt ou les effets secondaires de la dépendance physique à la nicotine qui induisent alors des angoisses limitantes. Le praticien en hypnose et en PNL intervient pour accompagner le sujet dans le recadrage de ces croyances et ainsi favoriser un état émotionnel propice à l’atteinte de l’objectif : « vivre sans cigarette ».
Enfin, il est fréquent d’utiliser des métaphores de transformation et des suggestions hypnotiques pour permettre au sujet de trouver ses propres ressources qui restent les plus efficaces. Il est à noter que le travail hypnotique peut s’accompagner d’un travail de reprogrammation neurologique par les mouvements oculaires (DNR, neurosciences) pour des résultats durables.

Tarif du programme : 500€ payables en 3 fois.

Le coaching : stop tabac by Delta

Le nombre de séances pour l’arrêt du tabac n’est pas fixe et dépend
également du niveau d’engagement du sujet. Parfois une seule séance
d’hypnose suffit à déclencher un arrêt, mais ne permet pas un sevrage
définitif. Le cabinet vous propose un programme en quatre séances sur
21 jours (temps du changement du comportement humain) pour cesser
de fumer en douceur. La première séance dure 1h00 et les suivantes 45
minutes.

Chaque séance renforce le travail déjà réalisé, le nombre de cigarettes
par jour diminue progressivement ce qui permet au sujet de s’impliquer
de plus en plus dans le processus tout en reprenant confiance en soi.
Cette méthode douce basée sur la transe hypnotique et la projection des
conséquence positives rend le processus plus naturel, sans humeur
irritable, et permet au sujet d’être plus réceptif au changement.
Le protocole est au prix de 200€

Après l’arrêt, que se passe-t-il ?

L’arrêt d’une addiction est fragile. En effet, le sujet qui est soumis à la
tentation de façon systémique peut penser pouvoir « n’en fumer qu’une,
sans conséquence, pour se faire plaisir » et retomber très facilement
sous l’emprise de la cigarette s’il cède à sa tentation. Un état de
conscience éclairé sur ce risque est indispensable à l’obtention de
résultats pérennes.
Il est à noter que le protocole ne remplace pas la consultation d’un
médecin traitant ni la prise d’un traitement médical pour toute
problématique de santé relative au tabagisme et peut tout à fait être
complémentaire avec la consultation d’un professionnel de santé en
tabacologie.

elit. adipiscing risus vel, diam dolor