Qu’est ce que l’Hypnose?

Si je vous dis que la transe est un phénomène naturel que chacun a déjà expérimenté, vous me croyez ?

Ne vous est-il jamais arrivé, lorsque vous êtes au volant de votre voiture, de penser à autre chose et de vous étonner d’être déjà arrivé à destination en avouant : « Je n’ai pas vu la route passer ». Et bien lors de cette expérience, vous vous trouviez dans un état de conscience modifiée appelé aussi transe hypnotique légère.

Pendant que votre « conscient » s’occupait à explorer vos pensées, c’est votre « inconscient » qui restait vigilant à la conduite du véhicule.

Selon Milton Erickson, célèbre psychiatre américain, l’inconscient est profondément bon et puissant. Il est capable de mobiliser des ressources intérieures susceptibles de conduire aux changement désirés. Il est possible de percevoir l’inconscient comme un immense réservoir d’apprentissages créés pour satisfaire une intention positive. Mais parfois, certains apprentissages liés à notre propre chemin de vie deviennent obsolètes au fil du temps et finissent même par limiter.

 L’hypnose est alors une voie d’accès directe à l’inconscient pour rééduquer cette partie de nous qui gère nos comportements.

Et l’hypnose Ericksonienne?

L’hypnose Ericksonienne tire son nom du célèbre psychiatre américain Milton H. Erickson (1901-1980).

Cette approche de l’hypnose est plus permissive, plus attentive au chemin de vie du patient tout en respectant son intégrité. Elle repose en effet sur le fait que chacun possède en lui toutes les ressources nécessaires à la réalisation de son projet de vie, l’hypnose n’étant que l’outil qui permet de rendre disponible ces ressources dans le quotidien. Chaque sujet nécessite donc une approche individuelle et spécifique de son problème.

Avec Erickson, l’hypnothérapeute n’a pas pour fonction de fournir une solution au sujet. Il sert uniquement d’accompagnateur lors de l’état hypnotique pour que le sujet accède à ses propres ressources intérieures indispensables au changement désiré. Le patient étant donc le principal acteur de son changement, sa volonté doit être certaine. Un changement qui devient naturel une fois mis en place.

L’hypnose Ericksonienne fait partie des thérapie brèves (peu de séances nécessaires au changement), et dites orientées solution. En effet, le principe n’est pas de chercher la cause de problème (pourquoi) comme c’est souvent le cas en psychanalyse, mais de trouver une façon d’aller mieux (comment) en fonction de l’objectif désiré.

 

L’hypnose, tel un ordinateur, permet d’accéder aux programmations erronées de notre inconscient (comportement, émotions) pour les corriger.

Milton Erickson

 

Psychothérapeute 1901 – 1980

 

« La première chose à faire en psychothérapie est de ne pas essayer de contraindre l’être humain à modifier sa manière de penser; il est préférable de créer des situations dans lesquelles l’individu modifiera lui-même volontairement sa façon de penser. »

Nullam ultricies Praesent libero Lorem Aenean